Sabrina Bourgeois

Vous êtes ici

Sabrina Bourgeois est étudiante au doctorat en sciences politiques à l’Université Laval. Ses principaux intérêts de recherche sont les enjeux autochtones associés au développement minier, aux conflits d’usage du territoire et à la gouvernance. Elle a notamment réalisé un terrain de recherche auprès de communautés et d’organisations autochtones, de groupes environnementaux et citoyens ainsi que des décideurs politiques et leur personnel afin de mieux comprendre la décision du gouvernement du Québec d’instaurer un moratoire administratif sur les projets miniers d’uranium en 2013. Sa thèse porte sur la relation entre le positionnement stratégique des communautés autochtones et leur influence sur les processus d’autorisation miniers. Il s’agit d’une comparaison originale entre le Québec (Canada) et la Nouvelle-Calédonie (France) qui devrait faire émerger de nouvelles connaissances sur les notions de participation, de consultation et de consentement.